Dessin de la place de l'école et du clocher de Wickersheim

Wickersheim est cité pour la première fois dans un état des propriétés de l'abbaye de Marmoutier au Xe siècle ( in Wichariovilla). La première mention sûre ne date en fait que de 1074 lorsque l'empereur Henri IV fait une donation des biens situés à Wickersheim à l'abbaye de Seltz. En 1289, le village relève des LICHTENBERG. En 1480, il échoit à leurs héritiers, les HANAU-LICHTENBERG, puis aux HESSE-DARMSTADT en 1736. La Réforme fut introduite en 1545 et la paroisse devint filiale de Ringendorf. En 1720, la localité compte environ 100 habitants. En 1760, on compte 135 habitants, puis 248 en 1791, 338 en 1820 et 414 en 1851. A partir de cette date, les chiffres restent stables jusqu'en 1900 puis baissent assez rapidement: 381 en 1910, 299 en 1946 et 281 en 1968.

Wilshausen est mentionné pour la première fois dans une charte de l'empereur Henri IV qui fait une donation de biens sis à Willingshusen à l'abbaye de Seltz. Comme Wickersheim, la localité est un fief impérial des LICHTENBERG en 1289 et partage par la suite la même destinée. La paroisse par contre est une filiale de Hochfelden. En 1720, le village compte environ 40 habitants. En 1760, la population est de 55 habitants. Elle passe à 76 en 1792 et jusqu'à 158 en 1826 pour ensuite baisser régulièrement: 126 en 1861, 120 en 1890, 119 en 1931 et 108 en 1968.

En 1972, les deux villages choississent de fusionner (arrêté préfectoral du 27.12.1972). Le 1er janvier 1973, la commune devient Wickersheim-Wilshausen suite au rattachement du village de Wilshausen qui devient (commune associée).

Au dernier recensement de 1990, la population est de 430 habitants pour la commune.

(Source d'informations: Encyclopédie de l'Alsace)

 

 

Plus anecdotique, nous avons relevé dans un livre récemment réédité les surnoms donnés dans le passé aux habitants de nos villages:

WICKERSHEIM :

* Sackührebeewle (garçons aux montres-gousset)

* Schwellerutscher (glisseurs sur les seuils de porte)

* Reuwewaddel (queues de bétteraves)

* Loujelbrunser (pisseurs dans les tonnelets)

* Kneppfelbich (ventre de quenelles)

* Haumesserseck (porteurs de machettes).

Ce demier surnom est également cité pour WILSHAUSEN.

 

(Source d'informations: Surnoms et sobriquets des villes et villages d'Alsace de Hans Lienhardt aux éditions du Rhin)